Exposition « Cous’humains » d’Anne BOTHUON à la Galerie 29 – espace culturel du 19 juin au 3 octobre

La Galerie est ouverte du jeudi au samedi de 14h à 18h.

Rentrer dans une installation d’Anne Bothuon, c’est partir à la rencontre d’une foule de personnages expressifs et d’une humanité cousue de fil blanc. Avec de la ouate et du tissu, l’artiste modèle ses sculptures. Comme une Parque, à force de points, de nœuds, de brides, de reprises, elle fait apparaître un corps, pas un corps en gloire, mais un corps commun à tous avec ses défauts et ses petites imperfections. Le choix de l’échelle à taille humaine confère aux sculptures un effet de miroir renvoyant le spectateur à lui-même. Échanges de regards, de regards brodés ?

«Ses personnages sont les reflets de nos âmes d’enfant. Ils n’ont d’autre inquiétude que celle de continuer à vivre aux côtés des leurs, dans la confiance et la sérénité. Ils expriment une vision apaisée de ce que pourraient être les rapports humains, en ce bas monde, si nos peurs et nos démons ne prenaient trop souvent le pas sur notre conduite…» Miroir de l’art, n°79

Anne Bothuon, formée à l’Ecole Supérieur des Arts Appliqués Duperré puis à École Supérieure Nationale des Arts et Techniques du Théâtre, vit et travaille en région parisienne. Elle présente depuis une quinzaine d’années ses œuvres dans des expositions personnelles et collectives. Elle créée aussi des costumes et des décors, des masques, des marionnettes pour le théâtre et l’opéra.